Service civique steiner
 

Blog

Waldorf 100 : Congrès Mondial Petite enfance Steiner-Waldorf – Quelques nouvelles du groupe de préparation

Liberté intérieure – responsabilité sociale : Trouver des chemins vers un futur à visage humain

Quel lien peut bien avoir ce thème avec la pratique pédagogique dans une crèche ou dans un jardin d’enfants ?

A cette question nous aimerions répondre par une autre question : Ne pensez-vous pas que le lien social, les relations entre adultes, l’intérêt mutuel et l’engagement chaleureux de chacun sont des éléments qui ont une forte influence sur le développement de l’enfant ?

Prenant connaissance du thème, une intervenante du congrès a continué à poser des questions : Que pourrait-on faire pour parvenir réellement à une amélioration, à une harmonisation du climat social entre parents, pédagogues, gestionnaires, entre adultes investis dans la vie d’une crèche ou d’un jardin d’enfants ?  Quels conseils pratiques pourrions-nous donner, quelles attitudes développer? Les appels bien intentionnés à être gentils les uns avec les autres ne nous mènent pas loin !

Et encore une autre question a fortement stimulé le groupe de préparation: N’avez-vous pas remarqué, que les thèmes qu’on met en avant et dont on parle beaucoup, sont justement ceux  avec lesquels on a du mal au niveau de la réalisation, au niveau de la vie ? Nous parlons tous  beaucoup de la bienveillance et de qualité de la vie sociale et en même temps  nous avons  beaucoup de difficultés à vivre ces qualités au jour le jour.

Pour aller de l’avant, le groupe de préparation propose lors du congrès d’élaborer ensemble  des pistes concrètes et de s’encourager mutuellement à prendre des décisions dans trois domaines :

  • Le domaine de l’éducation de soi : Les difficultés dans la vie commune et dans la collaboration ont un lien avec une configuration psycho-spirituelle que nous avons tous aujourd’hui : un manque d’intérêt pour les autres, un manque d’empathie, une tendance à nous enfermer dans notre propre vie psychique, ou comme Steiner le dit : une tendance à fortement exprimer nos « pulsions antisociales ». [1]Ce qui s’exprime entre autre dans ce que le journal anglais « Dailymail » appelle une « épidémie de la solitude »[2]Même au niveau politique, la tendance des états au repli sur soi est omniprésente. Mais est-ce une fatalité ? Qui n’a pas fait l’expérience qu’un « travail sur soi » peut réellement changer la dynamique des groupes, dont il veut faire partie ?
  • Le domaine des structures sociales : Par les formes avec lesquelles nous structurons notre collaboration, par les règles que nous nous donnons, par les statuts que nous élaborons nous facilitons ou nous rendons difficile une collaboration engagée et harmonieuse. Ou bien comme l’a exprimé Michaela Glöckler au dernier congrès des jardins d’enfants à Hanovre : Nous avons besoin de formes pour la vie sociale « pour que les égoïsmes ne puissent pas se déchainer ». Des formes qui nous permettent « de trouver l’esprit, ou autrement dit : de trouver la source de créativité, individuelle et commune ». Des structures qui permettent à ce que chacun « s’engage plein d’enthousiasme dans ses propres initiatives » (sans en être empêché par des critiques ou un contrôle permanent) et « tienne compte par son propre intérêt des initiatives des autres » (sans y être obligé par  la contrainte d’un supérieur hiérarchique) [3]
  • Le domaine de l’éducation : Comment travailler et vivre avec les enfants pour qu’ils puissent plus tard équilibrer les tendances antisociales prédominantespar des qualités sociales ? Comment pouvons-nous les ancrer suffisamment  en eux et  ne pas nous arrêter à des exhortations superficielles ?  Steiner pense que certaines qualités sociales ne peuvent se développer qu’à cette condition-là. « La gratitude vit dans le corps, et si elle n’est pas ancrée dans le corps, elle n’est pas assez profondément enracinée dans l’être humain. » [4]

Les textes que nous recommandons pour la préparation :

  • Rudolf Steiner, « Pratique de la pédagogie », conférence du 20/4/1923, (GA 306)
  • Rudolf Steiner, « Les exigences fondamentales de notre temps », conférence du 12/12/1918, (GA 186)
  • Comment la souffrance psychique de notre temps peut-elle être surmontée ?
  • D’autres textes en lien avec les thèmes vont être proposés par les intervenants et les participants. Ils sont accessibles ici : http://www.iaswece.org/news-events/world-early-childhood-conference-2019/  Une page avec les textes en français a été mise en place. Si vous avez des suggestions, écrivez à : info@iaswece.org

Conférences :

Pour chaque conférence, nous avons engagé  un « couple » qui nous introduira dans des aspects essentiels du sujet : Stefanie Allon (Israël) et Claus Peter Röh (Dornach/Suisse) – Clara Aerts (Belgique) et Christof Wiechert (Pays-Bas) – Gerald et Sabine Haefner (Dornach/Suisse) – Silvia Jensen (Brésil) et Florian Osswald (Dornach/Suisse) – Allamsetty Lakshmi Prasanna (Inde) et Michael Kokinos (Australie).

Groupe de discussions le matin,  après la conférence

Par des discussions, des exercices artistiques et des jeux, tous les participants devraient avoir l’occasion de traiter plus en profondeur les sujets des conférences et le thème du congrès.  Chaque groupe aura deux animateurs et  travaillera dans deux langues afin que les participants ne rencontrent pas (seulement) des collègues de leur propre pays qu’ils connaissent déjà. Tous les participants sont répartis dans ces groupes par les organisateurs afin d’obtenir un bon  « mélange » et d’organiser les traductions à l’avance. A votre arrivée à Dornach, vous découvrirez dans quel groupe vous travaillerez.

Groupes de travail I (début de l’après-midi)

Ici, l’accent est mis sur les exercices pratiques, sur l’activité manuelle et artistique.

Groupes de travail II

Les questions méthodiques et didactiques ainsi que des sujets liés au thème du congrès seront abordées. Vous pouvez consulter la liste des intervenants ici.

Événements en soirée

Le programme n’a pas encore été finalisé. Nous préparons un mélange d’eurythmie du monde entier, de conte, de musique, d’humour….. Le dernier soir, les participants sont à nouveau invités à donner des contributions humoristiques et artistiques sur le thème 100 ans d’éducation Waldorf.  Comment était-ce vraiment ? Et qu’en est-il des cent prochaines années ?

Inscription et prix :

Uniquement en ligne sur www.iaswece.org à partir du 15 Septembre 2018. Le prix se situera autour de 450€ (repas et pause-café inclus). Hébergement en salle de classe possible, à réserver avec l’inscription.  Avec l’inscription vous pouvez demander une réduction du prix du congrès. Toutefois, vu les couts en Suisse et le budget « transport » des intervenants très important pour ce congrès, ces réductions seront modestes. Essayez de trouver des fonds autour de vous ! En 2012, les Jardins d’enfants de Toulouse et de Mulhouse avaient obtenu un financement OPCA. A vous de faire les démarches, les organisateurs peuvent vous remplir les attestations, contactez info@iaswece.org.

En 2019 il n’y aura pas de congrès Petite enfance francophone ni de congrès d’Hanovre. Si vous voulez assister à ce congrès exceptionnel, pensez à vous inscrire avant fin de décembre. En 2012, ce congrès affichait complet dès le mois de janvier.

Traductions :

Les conférences seront traduites simultanément en français. La liste des groupes de travail avec traduction française sera envoyée par cette Newsletter au mois de septembre/octobre.

Newsletter IASWECE :

Si vous ne recevez pas  encore la lettre d’information (en anglais ou en allemand) du Mouvement international Steiner/Waldorf Petite enfance avec des articles et des photos du monde entier, des articles sur des questions  pédagogiques et des annonces de congrès, vous pouvez vous inscrire gratuitement ici et consulter les numéros déjà parus : http://www.iaswece.org/iaswece-newsletter/

Pour le groupe de préparation : Philipp Reubke

 

[1] Rudolf Steiner, « Les exigences fondamentales de notre temps », conférence du 12/12/1918, (GA 186)

[2] http://www.dailymail.co.uk/health/article-5679315/Loneliness-epidemic-sweeps-Huge-study-reveals-HALF-Americans-feel-time.html#ixzz5EIFdoFV8

[3] Rudolf Steiner, « Pratique de la pédagogie », conférence du 20/4/1923, (GA 306)

[4] ibid.