Organisation

La forme associative
Le cadre juridique de chaque école est une association. Celle-ci a la charge de rassembler les moyens matériels du fonctionnement. Elle publie des comptes qui peuvent être consultés. Elle regroupe professeurs et parents d’élèves. D’autres personnes intéressées à divers titres (sympathisants) peuvent adhérer en tant que membres associés. Le conseil d’administration émane de l’assemblée générale. Les organes et commissions chargés du fonctionnement de l’association travaillent en étroite collaboration avec lui.

La collégialité et la délégation
Les écoles Rudolf Steiner-Waldorf optent pour une organisation favorisant l’esprit collégial. Chacun des acteurs est invité à prendre part aux décisions d’orientation de l’institution. Les tâches administratives, de direction et de gestion sont déléguées sur la base des compétences et du principe des mandats.

Les parents d’élèves
Les bases et les finalités de l’école, la pédagogie mise en œuvre, le projet d’établissement et le mode de fonctionnement de celui-ci sont publics et portés à la connaissance des familles qui demandent l’inscription de leurs enfants. Les parents d’élèves sont étroitement associés à la vie de l’école.

Les frais de scolarité
Ils sont variables selon les établissements (entre 1 500 à 3 800 euros par an et par enfant). Ils servent à couvrir les charges des écoles (loyers, salaires des enseignants, etc.) et rien d’autre. Ces frais de scolarité sont comparables à ceux de la plupart des établissements d’enseignement privé hors contrat en France.

La formation des maîtres
Tous les enseignants des écoles Steiner-Waldorf disposent d’une double formation. Ils sont d’une part titulaires des diplômes nécessaires pour enseigner dans des écoles, des collèges ou des lycées. Ils ont d’autre part suivi un cursus spécifique de formation à la pédagogie Steiner-Waldorf. Beaucoup d’entre eux participent régulièrement à des sessions de formation permanente.

L’Éducation nationale et les écoles Steiner-Waldorf
Deux écoles Steiner-Waldorf, Chatou et Verrières (en région parisienne), sont sous contrat d’association avec l’Education nationale. Une école (Strasbourg) est sous contrat simple. Tous les établissements (qu’ils soient sous contrat ou hors contrat) peuvent faire l’objet d’inspections pédagogiques régulières par des inspecteurs de l’Education nationale. Dans de nombreux pays étrangers (notamment en Allemagne, au Pays-Bas, dans les pays scandinaves) les écoles Steiner-Waldorf bénéficient de financements publics.