Blog

Le Forum International des professeurs

Le forum international des professeurs, ex Cercle de la Haye, est un groupe de travail d’une quarantaine d’enseignants Steiner-Waldorf, représentant actuellement 33 pays du monde. Il est adossé directement à la Section pédagogique au Goetheanum et se réunit 4 jours deux fois par an, dans différents pays (récemment : Suisse, Israël, Autriche, Etats-Unis, France et prochainement Italie).

Ce cercle de travail est à la fois organe de perception du développement de la pédagogie Waldorf à travers le monde et ses cultures diverses, organe d’approfondissement de la pédagogie, et force de proposition pour des actions internationales. Les réflexions récentes ont porté sur

  • la notion de « professeur de classe » et la durée de son mandat : état des lieux dans les différents pays, que signifient 8 années avec les mêmes élèves aujourd’hui, etc.
  • La situation des grandes classes (niveau lycée) : comment approfondir et renforcer la pédagogie Waldorf pour ces classes et la différencier clairement de celle des classes de primaire
  • La situation de l’eurythmie dans les écoles Steiner-Waldorf dans le monde, comment faire face au déficit de formation des professeurs. Cette discipline est-elle jugée peu utile, nécessaire ou primordiale ?

Par ailleurs, le forum international des professeurs, en lien avec ECSWE (European Council for Steiner Waldorf Education) a élaboré un texte (traduit en français et mis à disposition des écoles) décrivant les principes fondamentaux de la pédagogie Steiner-Waldorf.

Actuellement, ce cercle prépare activement le centenaire de la pédagogie SW (2019) et propose de rassembler et de faire connaître les actions qui seront réalisées dans les différents pays et de coordonner certaines actions internationales (leur site : http://www.waldorf-100.org/en/).

A ce sujet, nous transmettrons pour la prochaines Newsletter des informations détaillées et quelques incitations.

Un petit documentaire de 15 minutes vient d’être réalisé en vue de ces évènements à venir.

Henri Dahan