Festival 100 ans
Congrès 100 ans  

FESTIVAL WALDORF 100 EN FRANCE

Lade Karte....

Date / Heure
Date(s) - Saturday 19/10/2019
Toute la journée

Emplacement
École de Verrières le Buisson (91)

Catégories


Pour fêter le centenaire de la pédagogie Steiner-Waldorf, nous vous invitons à une grande journée de fête pour réunir élèves, anciens élèves, parents, pédagogues, grands-parents, journalistes, députés, partenaires, experts des sciences de l’éducation, tous sont bienvenus pour découvrir, re-découvrir, dialoguer et partager un moment festif ensemble !
Télécharger l’affiche en pdf ici : Programme W100 en pdf

Un programme plus détaillé sera communiqué prochainement avec le nom des intervenants et des invités.

Lien pour vous inscrire

Si en France, la première école Waldorf a ouvert ses portes en septembre 1946 à Strasbourg, c’est en septembre 1919 à Stuttgart que la toute première école Waldorf s’est ouverte au sein de l’entreprise Waldorf-Astoria.

Nana Göbel voyage à travers les continents pour apporter un soutien et des conseils aux nouvelles initiatives, elle observe régulièrement toute la palette de couleurs que cette pédagogie peut prendre selon les cultures et ethnies, et retrace ici les débuts et le déploiement de cette pédagogie qui cherche à créer un contexte d’expériences adaptées aux phases de développement de l’enfant et qui prend forme ainsi avec autant de variantes que de cultures locales ou nationales.

“Après sa création à Stuttgart en septembre 1919, la première école Waldorf se développa rapidement. Les enfants d’ouvriers de la Waldorf-Astoria Cigarette Company sont venus en réponse à l’initiative des fondateurs Emil et Berta Molt, et beaucoup d’autres enfants ont rapidement afflué à l’école, des enfants dont les parents cherchaient des valeurs plus humaines et de nouvelles méthodes éducatives après la Première Guerre mondiale. La première école avait douze enseignants fondateurs qui ont participé à un séminaire de 14 jours avec Rudolf Steiner pour explorer ses idées sur la nature humaine. Ils ont appris sur le tas en enseignant dans leurs premières classes, enfants et enseignants apprenant ensemble. Lorsque cela se produit, enfants et enseignants apprenant ensemble, c’est la pédagogie Waldorf en action : les élèves et les enseignants grandissent ensemble.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, 34 écoles Waldorf avaient été fondées – en Allemagne, en Suisse, aux Pays-Bas, en Angleterre, en Norvège, en Suède, en Hongrie, en Autriche et aux Etats-Unis. Ces nouvelles écoles soutenues par Rudolf Steiner portaient des noms différents : Friedwart School, Goethe School, Vrije School, New School. Les écoles ont exprimé leur diversité et célébré leurs racines communes. La formation des enseignants était concentrée à Stuttgart, des centres ont été créés en Suisse et en Angleterre. La montée du pouvoir nazi et le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale ont entraîné la fermeture de la plupart des écoles en Allemagne, en Autriche et en Hongrie, et de certaines écoles aux Pays-Bas et en Norvège. En revanche, le nombre de ces écoles a augmenté en Suisse, en Angleterre et aux Etats-Unis pendant la guerre.

De 1945 à 1989, le mouvement éducatif Waldorf s’est consolidé et est devenu un modèle éducatif largement diffusé et bien préservé. La pensée pédagogique conventionnelle voyait le mouvement avec scepticisme, parfois avec un rejet catégorique. Dans certains pays, comme l’Allemagne, la Hollande et la Scandinavie, les écoles Waldorf gratuites étaient partiellement subventionnées par l’État en tant qu’établissements privés. Dans la plupart des pays, cependant, à l’instar de la France, les parents ont financé les écoles Steiner/Waldorf et de nombreuses nouvelles écoles maternelles ont été fondées. Le mouvement Waldorf a continué à se développer malgré des conditions économiques parfois précaires. En 1985, il y avait déjà 306 écoles dans 23 pays différents.

La diffusion mondiale de la pédagogie Steiner-Waldorf, même dans les coins les plus reculés de la planète, s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui. L’intérêt pour les approches pédagogiques Waldorf est évident dans environ la moitié des nations du monde (environ 100 pays), indépendamment de la langue, de l’appartenance religieuse ou de la situation politique. Il y a des jardins d’enfants et des écoles Waldorf, ainsi que des centres de formation des enseignants, sur tous les continents. Partout dans le monde, les parents s’engagent de façon extraordinaire pour soutenir le développement de ces établissements et tendre vers un avenir dans lequel l’humanité est au coeur des préoccupations et où un développement sain et une participation sociale sont vraiment possibles. Le mouvement d’éducation Waldorf, avec environ 1 100 écoles et plus de 2 000 jardins d’enfants dans le monde, est devenu le plus grand mouvement d’écoles libres au monde.”

Nana Göbel

 

Si vous souhaitez venir également au congrès ouvert à tous les 20 et 21 octobre à Verrières le Buisson, rejoignez la page dédiée CONGRES 2019.